Véhicule 4x4 Protection Civile des Vosges

Au coeur de sa région

La Protection Civile des Vosges est un acteur incontournable des secours au sein de sa région....

Dispositif Prévisionnel de Secours

Nous réalisons votre dispositif prévisionnel de secours. Vélo, Moto, Trial, Rallye, Concert, nous...

Formations

Nous formons aux gestes de secours grand public, en entreprise, et spécialisés.

Exemple de carte de bulletin d'alerte météo
 
Circulaire du 21/09/01 adressée aux Maires des Vosges
OBJET : Nouvelle procédure d'alerte météorologique.
A la suite des événements catastrophiques de l'année 1999 (notamment les crues du sud-ouest de la France et les tempêtes), la décision a été prise de refondre au niveau national la procédure d'alerte météorologique.

 

Cette décision découle directement du rapport d'évaluation des dispositifs de secours et d'intervention, rédigé et remis au Premier Ministre en janvier 2001. A l'origine de ce rapport, une lettre de mission du Premier Ministre en date du 23 février 2000 destinée à M. Gilles SANSON - Inspecteur Général de l'Administration, précise que cette évaluation devra porter aussi bien sur la prévention, les procédures d'alarme ou d'alerte des populations que sur la gestion de crise et l'organisation des secours. Elle devra également comporter une réflexion sur l'adéquation à ce type de péril des normes de construction ainsi que sur les mécanismes d'indemnisations et les pratiques d'assurance, notamment celles concernant les biens des collectivités locales.

L'objectif de cette nouvelle procédure comporte 3 points majeurs :

 

  • assurer immédiatement l'information la plus large aux médias et aux populations en leur donnant les conseils ou les consignes de comportement, adaptés à la situation,
  • donner aux autorités publiques à l'échelon national, zonal et départemental les moyens d'anticiper, par une annonce plus précoce, une crise majeure,
  • fournir aux préfets, aux maires et aux services opérationnels, les outils de prévision et de suivi permettant de préparer et de gérer une telle crise.

Cette procédure présentée dans la plaquette qui vous sera remise par l'Association des Maires des Vosges, est basée sur la publication par Météo France, deux fois par jour, d'une carte de vigilance où des couleurs seront attribuées aux départements.

Si le vert indique que, durant les vingt-quatre heures à venir, il n'y a pas de danger particulier, le jaune précise que "vous ne risquez rien, sauf si vous menez une activité exposée" ; il convient d'être particulièrement vigilant, lorsque Météo France diffuse une alerte orange ou rouge.

En effet, l'orange souligne que le département est menacé même s'il n'est pas exposé particulièrement, quant au rouge, des phénomènes dangereux d'intensité exceptionnelle sont à prévoir.

Dans ces deux derniers cas, l'émission de la carte de vigilance est alors accompagnée à la fois de symboles mais aussi par des bulletins de suivi décrivant l'événement et des conseils de comportement concernant les populations.

La nouvelle procédure repose sur une attitude de vigilance collective qui doit être partagée par l'ensemble des acteurs. Les maires, tout comme les services de l'Etat, occupent une place majeure dans la diffusion de l'information.

La mise à disposition d'une carte, directement et simultanément à l'ensemble des acteurs par Météo France permet cette attitude. En outre, l'information sera largement diffusée auprès des médias nationaux et régionaux. Elle sera relayée par la préfecture auprès des médias locaux en situation orange et rouge qui auront de leur coté, comme tout à chacun, accès au site Internet de Météo France.

Les communes du département des Vosges ne disposant pas toujours de moyens matériels et humains, un plan "Vigilance et Alerte Météorologique" a été élaboré par la préfecture, pour permettre, à tous, de réagir en fonction de la situation météorologique à venir.

Si le premier niveau (vert) n'appelle pas de votre part de vigilance particulière, le 2ème niveau (jaune) vous engage à vous tenir informé de l'évolution météorologique sur des phénomènes habituels dans la région mais occasionnellement dangereux.

A ce stade, les informations seront disponibles via les médias nationaux ou par consultation téléphonique, télématique et informatique.

  • Répondeur Météo France ....0 892 68 02 88
  • Minitel ...........................3615 Météo
  • Internet ..........................www.meteo.fr

Il vous appartiendra d'organiser au niveau de votre commune la surveillance et la remontée de l'information.

Le passage du 3 ème niveau (orange) procédera du même principe, mais à ce stade, une mise en alerte des services de l'Etat, de certains établissements publics, ainsi qu'une information des médias locaux, sera effectuée.

Des messages, sur un répondeur téléphonique centralisé à la préfecture, seront enregistrés.

A l'usage exclusif du maire, ce répondeur vous informera de la situation météorologique, des particularités éventuelles au département et des consignes ou conseils de comportement à suivre.

Le numéro de ce répondeur vous sera communiqué par courrier, et je vous demande de ne divulguer cet élément qu'aux personnes que vous estimerez nécessaire d'associer à la procédure que vous mettrez en place.

En effet, l'accès au grand public à ce répondeur, risquerait de provoquer une saturation de ce dernier.


Si le 4 ème niveau (rouge) était prévu, nous entrerions alors dans une gestion de crise.

Les services de police et de gendarmerie seront chargés de vous alerter par tous les moyens possibles.


Le répondeur, activé, vous fournira les éléments cités précédemment.

Une cellule de crise sera installée en salle opérationnelle de la préfecture.

Les Services de l'Etat seront mobilisés et en fonction des prévisions, un déploiement des moyens nécessaires sera effectué tant sur le plan départemental que régional.

Il vous appartiendra de prendre toutes les mesures que vous jugerez utiles telles que :

  • Mise en alerte des services municipaux,
  • Réquisition de locaux pour hébergement,
  • Réquisition de matériels et personnels auprès des entreprises privées,
  • Information régulière des populations.

A noter qu'un plan décrivant la procédure est à votre disposition au S.I.D.P.C. sur simple demande.

Il importe de souligner les limites de la météorologie : le caractère imprévisible de la nature demeure réel pour certains types de phénomènes.

Face au déchaînement soudain et violent des éléments, comme celui de décembre 1999, nous devons rester vigilants et solidaires.

Cette tempête a démontré combien il était indispensable que les services de l'Etat, et en premier lieu la Préfecture, puissent associer et impliquer pleinement et immédiatement les collectivités locales et notamment les communes.

L'organisation de la crise et plus spécifiquement sa gestion en temps réel, avec les limites imposées par l'exercice (communications interrompues, voies de circulation coupées etc...) nécessite une collaboration de tous les instants. Telles sont les préconisations du Rapport SANSON de janvier 2001.

L'anticipation de la crise relève de notre responsabilité collective, et je sais pouvoir compter sur votre implication personnelle, comme vous en avez fait la démonstration en décembre 1999.

Je vous remercie par avance.


Le Préfet,

Michel GUILLOT

Consigne tirée du site de la Préfecture des Vosges : Accéder au site de la Préfecture des Vosges

Nos formations

Taux de réussite

98%

Le taux de réussite est calculé sur l'ensemble de nos formations en faisant la moyenne des personnes présentes et ayant fait l'objet d'une évaluation favorable.

Taux de satisfaction
--%

Le taux de satisfaction est calculé sur l'ensemble des retours à chaud de nos stagiaires pondéré par l'évaluation à froid des entreprises nous ayant sollicité.

 

Service Civique